Moines & moniales

Sainte Angèle de Foligno

(✝ 1310)

Angèle fait un long cheminement avant de vivre une foi paisible et engagée. C’est une jeune femme frivole, qui appartient à la haute société et délaisse les sacrements. Elle a particulièrement du mal à se confesser, jusqu’à ce qu’elle reçoive une vision de Saint François d’Assise qui l’y encourage. L’amour de Jésus gagne peu à peu son cœur, et après la mort de son époux et de ses fils, elle décide de vivre dans la pauvreté absolue. Elle reçoit de grandes grâces mystiques. « Mon âme reçut davantage du Seigneur Dieu quand je pleurai et souffris pour les péchés du prochain avec tout mon cœur, que quand je pleurai mes péchés. Et, en vérité, il n’est charité plus grande sur terre que de pleurer les péchés du prochain. Le monde se gausse de ce que je dis : car cela me semble être contre nature, savoir que l’homme puisse pleurer et souffrir des péchés du prochain comme des siens, plus que des siens. Mais la charité qui fait cela n’est pas de ce monde. O mes petits enfants ! efforcez-vous d’avoir cette charité. »

Sainte Angèle de Foligno, priez pour nous. 

 

Je partage cette page à un ami

Ma prière quotidienne

avec l'application mobile

Profitez pleinement de tout le contenu Prier Aujourd’hui avec l’application mobile gratuite (Parcours, Prier Avec…, Prières, Saints, …)

TÉLÉCHARGER

l'application Prier Aujourd'hui