Moines & moniales

Sainte Marguerite d’Youville

(✝ 1771)

Marguerite Dufrost de Lajemmerais est née à Varennes au Québec le 15 octobre 1701. A vingt ans, Marguerite est mariée à François d’Youville. Ce n’est pas un mariage heureux. Le mari meurt après une courte maladie le 4 juillet 1730. À sa mort, il laisse 5 enfants à sa femme enceinte du sixième. Mais de tous ces enfants, seuls deux garçons survivront. Tous deux deviendront prêtres.

Veuve, Marguerite a fort à faire. Elle doit s’occuper de l’éducation de ses enfants, rembourser les dettes laissées par son défunt mari. Sa charité est édifiante et son exemple attire. Le 2 février 1745, Marguerite et deux compagnes décident de tout mettre en commun pour servir les démunis. C’est l’embryon de communauté religieuse, les « sœurs grises », la congrégation des sœurs de la charité de Montréal.

En 1747, l’hôpital général des Frères Charron de Montréal complètement en ruine leur est confié. Avec ses sœurs, Mère Marguerite relève le défi. Elles accueillent des pauvres de toutes sortes : orphelins, enfants abandonnés, malades, vieillards, infirmes. Très vite, la population appelle Marguerite « la mère des pauvres ».

Le 16 mai 1765, l’hôpital part en fumée. Immédiatement après l’incendie, Mère Maguerite se remet au travail. Grâce à la générosité des gens, elle rebâtit l’hôpital. Elle meurt à l’âge de 70 ans dans son hôpital le 23 décembre 1771.

 

Ecouter le podcast Marcher avec les saints

Je partage cette page à un ami

Ma prière quotidienne

avec l'application mobile

Profitez pleinement de tout le contenu Prier Aujourd’hui avec l’application mobile gratuite (Parcours, Prier Avec…, Prières, Saints, …)

TÉLÉCHARGER

l'application Prier Aujourd'hui