Autres fêtes

Saints Siméon et Anne

Siméon et Anne ne nous sont connus que par quelques versets de l’Évangile de saint Luc, le confident de la Vierge Marie. Cela se trouve au chapitre 2, versets 25 à 38. 

On suppose que Siméon était âgé puisque Luc nous transmet son Nunc Dimitis, cette prière où Siméon dit à Dieu qu’il peut maintenant s’en aller car ses yeux ont vu le Rédempteur. C’était en tout cas un homme de Dieu, rempli d’Esprit Saint, qui attendait l’accomplissement des promesses faites à Israël et qui a eu une clairvoyance extraordinaire de reconnaître dans le bébé Jésus le Messie tant attendu. L’Esprit Saint a attiré Siméon au temple et il a cette grâce inimaginable de voir au-delà des apparences. Ce petit bébé est le Sauveur du genre humain ! Siméon s’adresse à cette jeune maman qu’il n’a jamais rencontrée précédemment : « Vois ! cet enfant doit amener la chute et le relèvement d’un grand nombre en Israël ; il doit être un signe en butte à la contradiction, – et toi-même, une épée te transpercera l’âme ! – afin que se révèlent les pensées intimes de bien des cœurs. »  

Puis arrive une toute vieille femme car Luc nous dit qu’elle a 84 ans, un âge exceptionnel à l’époque. C’est Anne, fille de Phanouel, de la tribu d’Aser, c’est-à-dire une galiléenne. Elle aussi reconnaît l’enfant et se met à en parler à tout le monde autour d’elle.

Ecouter le podcast "Marcher avec les saints"

Date de fête

03 février

Je partage cette page à un ami

Ma prière quotidienne

avec l'application mobile

Profitez pleinement de tout le contenu Prier Aujourd’hui avec l’application mobile gratuite (Parcours, Prier Avec…, Prières, Saints, …)

TÉLÉCHARGER

l'application Prier Aujourd'hui