Édition du

samedi 11 juin 2022

Première lecture

« C’était un homme de bien, rempli d’Esprit Saint et de foi »
Ac 11, 21b-26 ; 13, 1-3
Lecture du livre des Actes des Apôtres

En ces jours-là, à Antioche,
un grand nombre de gens devinrent croyants
et se tournèrent vers le Seigneur.
La nouvelle parvint aux oreilles de l’Église de Jérusalem,
et l’on envoya Barnabé jusqu’à Antioche.
À son arrivée, voyant la grâce de Dieu à l’œuvre,
il fut dans la joie.
Il les exhortait tous
à rester d’un cœur ferme attachés au Seigneur.
C’était en effet un homme de bien,
rempli d’Esprit Saint et de foi.
Une foule considérable s’attacha au Seigneur.
Barnabé partit alors à Tarse chercher Saul.
L’ayant trouvé, il l’amena à Antioche.
Pendant toute une année, ils participèrent aux assemblées de l’Église,
ils instruisirent une foule considérable.
Et c’est à Antioche que, pour la première fois,
les disciples reçurent le nom de « chrétiens ».

Or il y avait dans l’Église qui était à Antioche
des prophètes et des hommes chargés d’enseigner :
Barnabé, Syméon appelé Le Noir, Lucius de Cyrène,
Manahène, compagnon d’enfance d’Hérode le Tétrarque,
et Saul.
Un jour qu’ils célébraient le culte du Seigneur
et qu’ils jeûnaient,
l’Esprit Saint leur dit :
« Mettez à part pour moi Barnabé et Saul
en vue de l’œuvre à laquelle je les ai appelés. »
Alors, après avoir jeûné et prié,
et leur avoir imposé les mains,
ils les laissèrent partir.

Psaume

Ps 15 (16), 1-2a.5, 7-8, 9-10
R/ Seigneur, mon partage et ma coupe !

Garde-moi, mon Dieu : j’ai fait de toi mon refuge.
J’ai dit au Seigneur : « Tu es mon Dieu !
Seigneur, mon partage et ma coupe :
de toi dépend mon sort.

Je bénis le Seigneur qui me conseille :
même la nuit mon cœur m’avertit.
Je garde le Seigneur devant moi sans relâche ;
il est à ma droite : je suis inébranlable.

Mon cœur exulte, mon âme est en fête,
ma chair elle-même repose en confiance :
tu ne peux m’abandonner à la mort
ni laisser ton ami voir la corruption.

Évangile

Alléluia. Alléluia. Incline mon cœur vers tes exigences ; fais-moi la grâce de ta loi, Seigneur. Alléluia.
Mt 5, 33-37
Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Vous avez encore appris qu’il a été dit aux anciens :
Tu ne manqueras pas à tes serments,
mais tu t’acquitteras de tes serments envers le Seigneur.
Eh bien ! moi, je vous dis de ne pas jurer du tout,
ni par le ciel, car c’est le trône de Dieu,
ni par la terre, car elle est son marchepied,
ni par Jérusalem, car elle est la Ville du grand Roi.
Et ne jure pas non plus sur ta tête,
parce que tu ne peux pas
rendre un seul de tes cheveux blanc ou noir.
Que votre parole soit “oui”, si c’est “oui”,
“non”, si c’est “non”.
Ce qui est en plus vient du Mauvais. »

Méditation

Dans son interprétation de la Loi de Moïse, Jésus aborde aujourd’hui la question des serments. Les serments font partie du quotidien concret et universel de l’antiquité. Notre quotidien utilise d’autres formes de serments dans les signatures que nous posons ou plus souvent dans des cases que nous cochons sur internet. Le serment est là pour attester de la correspondance entre notre parole et la réalité de notre engagement. Nous ne pouvons pas accepter une parole qui ne corresponde pas à la réalité, une parole qui, par son ambiguïté ou par un clair mensonge, trompe celui qui la reçoit. Le don de l’Esprit Saint, la vie nouvelle du chrétien, le conduit, et c’est une très bonne chose, à vivre pleinement, totalement dans la vérité, cette vérité qui, nous dit Jésus, rend libre. Quel choix puis-je poser aujourd’hui pour être pleinement dans la vérité ?

Méditation par le Père Alain de Boudemange

Chant du jour

Spiritum meum

R. Spiritum meum effundam
Super omnem carnem. (bis)
Je répandrai mon Esprit
Sur toute chair.

1. Sur mes fils et filles, jeunes et vieux,
Les esclaves et sur tout mon peuple,
J’enverrai du haut du Ciel prophéties et visions.
Oui, en ces jours, je répandrai l’Esprit.

2. Ils verront des signes, dons merveilleux,
Avant que vienne notre Seigneur.
Tous, ils crieront vers lui, en invoquant son Nom,
Et en ce jour, tous, ils seront sauvés.

Pont :
Emitte Spiritum tuum.
Et renovabis faciem terrae. (3x)
Emitte Spiritum tuum.
Et renovabis faciem terrae.
Envoie ton Esprit
Et renouvelle la face de la terre. (3x)
Envoie ton Esprit
Et renouvelle la face de la terre.

Paroles et musique : B. Suijkerbuijk
D’après : Joël 3, 1-5a et Psaume 104, 30


Titre original (NL) : Spiritum meum
© 2017, Stichting Emmanuel Nederland, Postbus 95310, 2509 CH Den Haag
© 2017, Éditions de l’Emmanuel, 89 boulevard Blanqui, 75013 Paris

Belle journée avec DIEU !

Je partage cette page à un ami

Ma prière quotidienne

par email ou avec l'application mobile

INSCRIPTION

au mail quotidien Prier Aujourd'hui

TÉLÉCHARGER

l'application Prier Aujourd'hui