Édition du

samedi 14 mai 2022

Première lecture

« Le sort tomba sur Matthias, qui fut donc associé par suffrage aux onze Apôtres »
Ac 1, 15-17.20-26
Lecture du livre des Actes des Apôtres

En ces jours-là,
Pierre se leva au milieu des frères
qui étaient réunis au nombre d’environ cent vingt personnes,
et il déclara :
« Frères, il fallait que l’Écriture s’accomplisse.
En effet, par la bouche de David,
l’Esprit Saint avait d’avance parlé de Judas,
qui en est venu à servir de guide
aux gens qui ont arrêté Jésus :
ce Judas était l’un de nous
et avait reçu sa part de notre ministère.
Il est écrit au livre des Psaumes :
Que son domaine devienne un désert,
et que personne n’y habite,
et encore :
Qu’un autre prenne sa charge.
Or, il y a des hommes qui nous ont accompagnés
durant tout le temps où le Seigneur Jésus a vécu parmi nous,
depuis le commencement, lors du baptême donné par Jean,
jusqu’au jour où il fut enlevé d’auprès de nous.
Il faut donc que l’un d’entre eux devienne, avec nous,
témoin de sa résurrection. »
On en présenta deux :
Joseph appelé Barsabbas, puis surnommé Justus,
et Matthias.
Ensuite, on fit cette prière :
« Toi, Seigneur, qui connais tous les cœurs,
désigne lequel des deux tu as choisi
pour qu’il prenne, dans le ministère apostolique,
la place que Judas a désertée
en allant à la place qui est désormais la sienne. »
On tira au sort entre eux, et le sort tomba sur Matthias,
qui fut donc associé par suffrage aux onze Apôtres.

Psaume

Ps 112 (113), 1-2, 3-4, 5-6, 7-8
R/ Le Seigneur l’a placé parmi les princes de son peuple.ou : Alléluia.

Louez, serviteurs du Seigneur,
louez le nom du Seigneur !
Béni soit le nom du Seigneur,
maintenant et pour les siècles des siècles !

Du levant au couchant du soleil,
loué soit le nom du Seigneur !
Le Seigneur domine tous les peuples,
sa gloire domine les cieux.

Qui est semblable au Seigneur notre Dieu ?
Lui, il siège là-haut.
Mais il abaisse son regard
vers le ciel et vers la terre.

De la poussière il relève le faible,
il retire le pauvre de la cendre
pour qu’il siège parmi les princes,
parmi les princes de son peuple.

Évangile

Alléluia. Alléluia. C’est moi qui vous ai choisis du milieu du monde, afin que vous alliez, que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, dit le Seigneur. Alléluia.
Jn 15, 9-17
Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Comme le Père m’a aimé,
moi aussi je vous ai aimés.
Demeurez dans mon amour.
Si vous gardez mes commandements,
vous demeurerez dans mon amour,
comme moi, j’ai gardé les commandements de mon Père,
et je demeure dans son amour.
Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous,
et que votre joie soit parfaite.
Mon commandement, le voici :
Aimez-vous les uns les autres
comme je vous ai aimés.
Il n’y a pas de plus grand amour
que de donner sa vie pour ceux qu’on aime.
Vous êtes mes amis
si vous faites ce que je vous commande.
Je ne vous appelle plus serviteurs,
car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ;
je vous appelle mes amis,
car tout ce que j’ai entendu de mon Père,
je vous l’ai fait connaître.
Ce n’est pas vous qui m’avez choisi,
c’est moi qui vous ai choisis et établis
afin que vous alliez,
que vous portiez du fruit,
et que votre fruit demeure.
Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom,
il vous le donnera.
Voici ce que je vous commande :
c’est de vous aimer les uns les autres. »

Méditation

Hier, Jésus disait à Thomas qu’il était « le chemin, la vérité et la vie ». Pour approfondir notre relation avec Jésus, il s’agissait simplement de marcher sur ce chemin simple et humble, le chemin de l’amour de Dieu et du prochain. C’est bien ce commandement que nous entendons à l’occasion de la fête de Saint Matthias. Dans les évangiles synoptiques (Matthieu, Marc et Luc), le grand commandement est exprimé par la juxtaposition entre les deux aspects de l’unique commandement de l’amour : « tu aimerais le Seigneur ton Dieu » et « tu aimerais ton prochain comme toi-même ». Dans l’évangile selon saint Jean, les deux commandements ne sont pas mis l’un à côté de l’autre, mais l’un à la suite de l’autre : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés ». C’est une manière de dire que l’amour du prochain découle de l’amour de Dieu : dans la mesure où nous accueillons l’amour de Dieu, nous nous rendons disponibles à l’amour du prochain. Dans la mesure où nous consacrons du temps à la prière et à l’adoration, notre cœur se dilate pour l’amour de nos frères. N’ayons donc pas peur de consacrer de notre précieux temps chaque jour à la prière : notre prière ne nous détournera pas de l’amour de nos frères, au contraire, elle nous y disposera.

Méditation par le Père Alain de Boudemange

Chant du jour

Je vous ai choisis

1. Je vous ai choisis, je vous ai établis
Pour que vous alliez et viviez de ma vie.
Demeurez en moi, vous porterez du fruit ,
Je fais de vous mes frères et mes amis.

2. Contemplez mes mains et mon cœur transpercés ,
Accueillez la vie que l´Amour veut donner.
Ayez foi en moi, je suis ressuscité,
Et bientôt dans la gloire, vous me verrez.

3. Recevez l´Esprit de puissance et de paix ,
Soyez mes témoins, pour vous j´ai tout donné.
Perdez votre vie, livrez-vous sans compter ,
Vous serez mes disciples, mes bien-aimés !

4. Consolez mon peuple , je suis son berger.
Donnez-lui la joie dont je vous ai comblés.
Ayez pour vos frères la tendresse du Père,
Demeurez près de moi, alors vous vivrez !

Paroles et musique : Communauté de l’Emmanuel (C. Lorenzi)


© 1999, Éditions de l’Emmanuel, 89 boulevard Blanqui, 75013 Paris

Belle journée avec DIEU !

Je partage cette page à un ami

Ma prière quotidienne

par email ou avec l'application mobile

INSCRIPTION

au mail quotidien Prier Aujourd'hui

TÉLÉCHARGER

l'application Prier Aujourd'hui