Édition du

jeudi 11 juillet 2024

Première lecture

« Aie l’oreille attentive à la sagesse »
Pr 2, 1-9
Lecture du livre des Proverbes

Mon fils, accueille mes paroles,
conserve précieusement mes préceptes,
l’oreille attentive à la sagesse,
le cœur incliné vers la raison.
Oui, si tu fais appel à l’intelligence,
si tu invoques la raison,
si tu la recherches comme l’argent,
si tu creuses comme un chercheur de trésor,
alors tu comprendras la crainte du Seigneur,
tu découvriras la connaissance de Dieu.
Car c’est le Seigneur qui donne la sagesse ;
connaissance et raison sortent de sa bouche.
Il réserve aux hommes droits la réussite :
pour qui marche dans l’intégrité, il est un bouclier,
gardien des sentiers du droit,
veillant sur le chemin de ses fidèles.
Alors tu comprendras la justice, le jugement, la droiture,
seuls sentiers qui mènent au bonheur.

Psaume

Ps 33 (34), 2-3, 4-5, 6-7, 8-9, 10-11
R/ Je bénirai le Seigneur en tout temps. ou : Goûtez et voyez comme est bon le Seigneur.

Je bénirai le Seigneur en tout temps,
sa louange sans cesse à mes lèvres.
Je me glorifierai dans le Seigneur :
que les pauvres m’entendent et soient en fête !

Magnifiez avec moi le Seigneur,
exaltons tous ensemble son nom.
Je cherche le Seigneur, il me répond :
de toutes mes frayeurs, il me délivre.

Qui regarde vers lui resplendira,
sans ombre ni trouble au visage.
Un pauvre crie ; le Seigneur entend :
il le sauve de toutes ses angoisses.

L’ange du Seigneur campe alentour
pour libérer ceux qui le craignent.
Goûtez et voyez : le Seigneur est bon !
Heureux qui trouve en lui son refuge !

Saints du Seigneur, adorez-le :
rien ne manque à ceux qui le craignent.
Des riches ont tout perdu, ils ont faim ;
qui cherche le Seigneur ne manquera d’aucun bien.

Évangile

Alléluia. Alléluia. Heureux les pauvres de cœur, car le royaume des Cieux est à eux ! Alléluia.
Mt 19, 27-29
Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Pierre prit la parole et dit à Jésus :
« Voici que nous avons tout quitté pour te suivre :
quelle sera donc notre part ? »
Jésus leur déclara :
« Amen, je vous le dis :
lors du renouvellement du monde,
lorsque le Fils de l’homme siégera sur son trône de gloire,
vous qui m’avez suivi,
vous siégerez vous aussi sur douze trônes
pour juger les douze tribus d’Israël.
Et celui qui aura quitté, à cause de mon nom,
des maisons, des frères, des sœurs,
un père, une mère, des enfants,
ou une terre,
recevra le centuple,
et il aura en héritage la vie éternelle. »

Méditation

« Voici que nous avons tout quitté pour te suivre ». En cette fête de Saint Benoît, patron principal de l’Europe, nous entendons cette affirmation de Pierre qui pourra nous surprendre un peu. Plusieurs, fois, dans l’évangile, Pierre ou d’autres disciples, réagissent à contre-temps. Pierre peut-il vraiment dire qu’il a tout quitté ? Ne garde-t-il pas certains attachements, mêmes subtils ? Jésus cependant a une réponse encourageante : il ne dit pas explicitement que Pierre a tout quitté, mais qu’il a suivi, avec les autres disciples. C’est peut-être une manière de redire cet objectif, qui peut animer toute notre vie, de vivre ce détachement profond, radical, par rapport à tout ce qui peut encombrer notre suite du Christ. Chacun à notre manière, avec des modalités certainement très différentes, nous sommes appelés à tout quitter pour suivre Jésus.

Méditation par le Père Alain de Boudemange

Chant du jour

Ô mon Bien-Aimé

1. Ô mon Bien-Aimé, Jésus, mon Seigneur,
Sur nos lèvres, ton nom est joie et douceur.
Et plus que tout, ta simple présence
Emplit nos cœurs d’une joie immense !

R. Jésus, Jésus,
Jésus, adoramus te.

2. À tous les affligés, mendiants du pardon,
Tu accordes sans fin la consolation
De reposer, las de leurs errances,
Sur ton épaule, dans la confiance.

3. Quel esprit peut saisir ta grande bonté ?
Et quelle hymne, ô Seigneur, pourrait te chanter ?
Mais tous les êtres aspirent vers toi,
Leur seule fin et leur seule joie !

4. Abaissé, tu t’es livré jusqu’à la croix,
À ta suite est ouvert un chemin de foi.
Tu nous appelles, heureux serviteurs,
À partager la joie du Vainqueur.

Paroles et musique : Communauté de l’Emmanuel (M. Wittal)
D’après Jesus, dulcis memoria, Oxford, XIIe siècle
Titre original (DE) : O liebster Jesu


© 2017, Gemeinschaft Emmanuel, Kolbergstraße 4, 84503 Altötting
Traduction : © 2019, Éditions de l’Emmanuel, 89 boulevard Blanqui, 75013 Paris

Belle journée avec DIEU !

Je partage cette page à un ami

Ma prière quotidienne

par email ou avec l'application mobile

INSCRIPTION

au mail quotidien Prier Aujourd'hui

TÉLÉCHARGER

l'application Prier Aujourd'hui