Édition du

lundi 08 juillet 2024

Première lecture

« Je ferai de toi mon épouse pour toujours »
Os 2, 16.17b-18.21-22
Lecture du livre du prophète Osée

Ainsi parle le Seigneur :
Mon épouse infidèle,
je vais la séduire,
je vais l’entraîner jusqu’au désert,
et je lui parlerai cœur à cœur.
Là, elle me répondra
comme au temps de sa jeunesse,
au jour où elle est sortie du pays d’Égypte.
En ce jour-là – oracle du Seigneur –,
voici ce qui arrivera :
Tu m’appelleras : « Mon époux »
et non plus : « Mon Baal » (c’est-à-dire « mon maître »).
Je ferai de toi mon épouse pour toujours,
je ferai de toi mon épouse
dans la justice et le droit,
dans la fidélité et la tendresse ;
je ferai de toi mon épouse dans la loyauté,
et tu connaîtras le Seigneur.

Psaume

Ps 144 (145), 2-3, 4-5, 6-7, 8-9
R/ Le Seigneur est tendresse et pitié !

Chaque jour je te bénirai,
je louerai ton nom toujours et à jamais.
Il est grand, le Seigneur, hautement loué ;
à sa grandeur, il n’est pas de limite.

D’âge en âge, on vantera tes œuvres,
on proclamera tes exploits.
Je redirai le récit de tes merveilles,
ton éclat, ta gloire et ta splendeur.

On dira ta force redoutable ;
je raconterai ta grandeur.
On rappellera tes immenses bontés ;
tous acclameront ta justice.

Le Seigneur est tendresse et pitié,
lent à la colère et plein d’amour ;
la bonté du Seigneur est pour tous,
sa tendresse, pour toutes ses œuvres.

Évangile

Alléluia. Alléluia. Notre Sauveur, le Christ Jésus, a détruit la mort ; il a fait resplendir la vie par l’Évangile. Alléluia.
Mt 9, 18-26
Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
tandis que Jésus parlait aux disciples de Jean le Baptiste,
voilà qu’un notable s’approcha.
Il se prosternait devant lui en disant :
« Ma fille est morte à l’instant ;
mais viens lui imposer la main,
et elle vivra. »
Jésus se leva et le suivit, ainsi que ses disciples.

Et voici qu’une femme
souffrant d’hémorragies depuis douze ans
s’approcha par derrière
et toucha la frange de son vêtement.
Car elle se disait en elle-même :
« Si je parviens seulement à toucher son vêtement,
je serai sauvée. »
Jésus se retourna et, la voyant, lui dit :
« Confiance, ma fille !
Ta foi t’a sauvée. »
Et, à l’heure même, la femme fut sauvée.

Jésus, arrivé à la maison du notable,
vit les joueurs de flûte
et la foule qui s’agitait bruyamment.
Il dit alors :
« Retirez-vous.
La jeune fille n’est pas morte : elle dort. »
Mais on se moquait de lui.
Quand la foule fut mise dehors,
il entra, lui saisit la main,
et la jeune fille se leva.
Et la nouvelle se répandit dans toute la région.

Méditation

« Si je parviens seulement à toucher son vêtement, je serai sauvée ». Il y a une telle disproportion entre le geste que veut faire cette femme, un contact discret, très simple, et le résultat qui en est attendu, la guérison et même le salut. Comment cette femme a-t-elle pu imaginer qu’un geste insignifiant pourrait avoir des conséquences aussi grandes, aussi profondes ? D’habitude, on considère que des grandes actions peuvent avoir de grandes conséquences et inversement. La réalité, c’est que parfois et même souvent, ce sont de tout petits gestes, de toutes petites actions, qui peuvent débloquer de grandes choses. Peut-être cette femme aurait-elle pu penser que c’était ridicule et inutile, mais elle a fait confiance à son intuition et à son élan et elle a accompli ce simple geste. Peut-être pourrions-nous demander au Seigneur de nous montrer les petites choses, simples gestes de charité ou de dévotion que nous pourrions accomplir aujourd’hui.

Méditation par le Père Alain de Boudemange

Chant du jour

De ton sceau tu as marqué mon coeur

1. En ma vie tu es entré Seigneur,
De ton sceau tu as marqué mon cœur,
Ta douce étreinte m’a saisi,
Le flot de ta grâce me conduit.

R. Éternel est ton amour,
Mon âme assoiffée le chantera.
Éternel est ton amour,
Sans fin sois loué Dieu de ma joie.

2. Je n’ai que mes mains pour t’accueillir,
Trop étroites pour pouvoir saisir,
Ce don immense et infini.
Mon âme de pauvre a soif de vie.

3. Simple et droite soit ma vie demain,
Flûte en roseau posée dans tes mains ;
Pour qu’en mon cœur, l’Esprit de vie,
Chante tes divines mélodies.

Paroles et musique originale : P. An Duc, Vietnam.
Adaptation : Communauté de l’Emmanuel


Titre original (EN) : The seal of love – Le sceau d’amour
© 2012, Éditions de l’Emmanuel, 89 boulevard Blanqui, 75013 Paris

L'encouragement de la semaine

Chers amis,

La lettre Souffle de cette semaine nous invite à nous connecter à un réseau bien particulier .

A découvrir ici.

Bonne semaine avec Dieu !

Je partage cette page à un ami

Ma prière quotidienne

par email ou avec l'application mobile

INSCRIPTION

au mail quotidien Prier Aujourd'hui

TÉLÉCHARGER

l'application Prier Aujourd'hui