PRIER AVEC...

Marcher avec les saints pour lundi 28 novembre 2022

Sainte Catherine Labouré

Catherine Labouré naît le 2 mai 1806 à Fain-les-Moutier. Son nom de baptême est Zoé.

Zoé est la huitième de dix enfants. Ses parents sont agriculteurs.

Zoé perd très tôt sa maman. C’est en 1815, elle a à peine 9 ans. Elle décide alors de prendre la Vierge Marie pour mère.

En 1830, à 24 ans, elle entre chez les Filles de la Charité où elle prend le nom de Catherine.

À peine entrée en religion au couvent de la rue du Bac à Paris, elle a différentes apparitions de la Vierge Marie qui lui demande de faire imprimer une médaille avec l’invocation : « Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous. »

À la fin de sa formation, début 1831, Catherine se retrouve à l’hospice d’Enghien, dans un faubourg pauvre du sud-est de Paris. Elle se dévoue sans compter, tout en cachant son secret avec efficacité. Le 3 mai 1835, elle fait ses vœux.

En 1876, sœur Catherine pressent que sa fin est proche. Avec la permission de la Vierge Marie, elle confie enfin son secret à sa supérieure.

Le 31 décembre 1876, Catherine Labouré rend l’âme paisiblement, ignorée de tous. Ce n’est qu’après sa mort que les fidèles découvriront qu’elle est la voyante de la rue du Bac.