AU FIL DES JOURS...

Marcher avec les saints

Edition du

17/04/2024

Kateri Tekakwitha

La jeune iroquoise Kateri Tekakwitha est la première autochtone d’Amérique du Nord à être canonisée. Elle est née en 1656 à Ossernenon, appelée aujourd’hui Auriesville dans l’état de New York aux États-Unis.  

En 1660, le père, la mère et le frère de Kateri meurent de la petite vérole. Kateri survit, mais avec des séquelles : sa vue est diminuée et la peau de son visage reste grumeleuse, elle est défigurée. 

Orpheline, Kateri est recueillie par un oncle. En 1667, des missionnaires jésuites arrivent dans son village. C’est par eux que Kateri reçoit sa première initiation au christianisme. 

À 18 ans, Kateri rencontre le père Jacques de Lamberville. Tekakwitha lui parle de son désir d’être baptisée. Après 6 mois de catéchuménat, elle est baptisée le jour de Pâques 1676. 

Devenue chrétienne, elle subit des vexations diverses. Finalement, elle doit s’enfuir et elle rejoint le village de Kahnawake après un voyage de 320 km. Kateri impressionne par sa piété et ses mortifications. Le 25 mars 1679, elle fait le vœu de virginité. 

Le 17 avril 1680, Kateri décède des suites d’une longue maladie. Elle a 24 ans. Quelques minutes après sa mort, les témoins assistent à un premier miracle. Les cicatrices de la petite vérole qui défiguraient Kateri disparaissent. 

Retrouvez d'autres publications de cette édition

AU FIL DES JOURS...

Marcher avec les saints

Vous pouvez y accéder en vous abonnant à l'email de prière ou en téléchargeant l'application "Prier Aujourd'hui"