AU FIL DES JOURS...

Marcher avec les saints

Edition du

16/04/2024

Benoît-Joseph Labre

Benoît Joseph Labre est né à Amettes dans le Nord de la France le 26 mars 1748. Il est attiré par la vie monastique. Il fait différentes tentatives de vie religieuse. Il finit par prendre l’habit religieux à l’abbaye de Sept-Fons. Il prend le nom de frère Urbain. Mais il est finalement renvoyé du noviciat « à cause de ses peines d’esprit qui donnaient à craindre pour sa tête ». 

Benoît part sur les routes comme pauvre pèlerin. Il devient le « vagabond de Dieu ». On estime qu’il a parcouru à pied plus de 30.000 km. Il a visité tous les grands sanctuaires de pèlerinage de son époque en France, en Espagne, en Suisse et en Italie. Il passe les 6 dernières années de sa vie à Rome. 

Benoît-Joseph Labre vit de mendicité, mais il partage l’essentiel de ce qu’il reçoit avec les autres mendiants. Il va d’église en église pour adorer. 

Pendant la semaine sainte de 1783, Benoît-Joseph Labre est retrouvé inanimé sur les marches de l’église de sainte Marie aux Monts. Il est transporté dans une maison toute proche de l’église où il rend son âme à Dieu le mercredi 16 avril. 

Retrouvez d'autres publications de cette édition

AU FIL DES JOURS...

Marcher avec les saints

Vous pouvez y accéder en vous abonnant à l'email de prière ou en téléchargeant l'application "Prier Aujourd'hui"