AU FIL DES JOURS...

Marcher avec les saints

Edition du

09/03/2024

Dominique Savio

Dominique naît le 2 avril 1842 dans une famille profondément chrétienne. Très tôt, il exprime le désir de devenir prêtre. En 1854, il rencontre Don Bosco qui comprend immédiatement la valeur de Dominique et le prend à Valdocco. Dominique se met à l’école d’un saint.  

En juin 1854, à la fête de la saint Jean, Don Bosco propose à ses garçons de lui écrire un billet avec leur demande. Dominique, lui, écrit simplement : « Aidez-moi à devenir un saint. » 

Don Bosco lui confie son secret : « Premièrement la joie. Ce qui te trouble et ôte la paix ne vient pas du Seigneur. Deuxièmement, l’attention en classe, l’application dans le travail et la prière. Tout cela, ne le fais pas par ambition, pour avoir des compliments, mais par amour du Seigneur et pour devenir un homme. Troisièmement : fais du bien aux autres. Aide toujours tes compagnons même si cela te coûte. La sainteté, c’est tout cela. » 

En juin 1856, Dominique tombe malade. C’est la tuberculose. 

Le 9 mars 1857, il rend son âme à Dieu en présence de son père. Ces dernières paroles sont : « Adieu, papa. Adieu… Oh ! Comme c’est beau ce que je vois ! » 

Un an après sa mort, Don Bosco écrit une biographie de Dominique où il montre sa vie exemplaire et sa sainteté. 

Retrouvez d'autres publications de cette édition

AU FIL DES JOURS...

Marcher avec les saints

Vous pouvez y accéder en vous abonnant à l'email de prière ou en téléchargeant l'application "Prier Aujourd'hui"