AU FIL DES JOURS...

Souffle

Edition du

06/03/2023

Accepter de se laisser aimer

Accepter de se laisser aimer

La vie avec Dieu peut sembler compliquée parfois. Peut-être que pour certains, connaître Dieu se résume à une liste de commandements à respecter. Et franchement c’est fatigant ! Je suis plein(e) de bonne volonté, mais le quotidien est déjà tellement dur que me rajouter des efforts en plus pour un vieillard qui vit au Ciel, c’est trop !

Qui parmi nous n’a pas en tête des « interdits » de l’Eglise ? Les polémiques sur le préservatif, le mariage pour tous ou encore les divorcés-remariés ? Ou, moins spectaculaires, les recommandations de ne pas voler, mentir, être orgueilleux ou à l’inverse ces invitations à bien agir, par exemple pardonner à ceux qui nous ont fait du mal, donner aux pauvres… Alors parfois ma vie peut sembler tellement en décalage avec ces exigences que j’ai envie de baisser les bras ou de tout abandonner. Dieu ne peut pas s’occuper de moi, puisque je ne vis pas ce qu’il demande.

A toi qui te sens trop loin de Dieu ou indigne de l’amour de Dieu peut-être, je voudrais dire une chose : sois rassuré(e) ! Dans la Bible il nous est relaté un épisode où Jésus arrive devant une foule qui voulait lapider une femme qui avait trompé son mari. Jésus s’est mis au milieu et leur a dit : « Celui d’entre vous qui est sans péché (c’est-à-dire qui n’a jamais rien fait de mal), qu’il soit le premier à lui jeter une pierre ». Que s’est-il passé ? Personne n’a osé jeter de pierre et ils sont tous partis, laissant la femme libre ! C’est pareil pour chacun de nous. Nous sommes bien loin d’être parfaits ! C’est rageant, difficile à vivre pour notre égo, mais tellement vrai. Alors, que faire ? L’accepter comme une fatalité ?

Croyant ou non-croyant, Dieu a une invitation pour toi dans la Bible : « Laissez-vous réconcilier avec Dieu ». Quelle douceur dans cette parole ! Laisse-toi faire ! Dieu t’attend et veut te pardonner. Rien de ce que tu as pu faire n’est un obstacle trop grand à l’amour de Dieu pour toi, si tu acceptes, avec un cœur sincère, de courir vers lui, comme un enfant dans les bras de son père, pour demander pardon. Dieu n’attend pas de toi un homme ou une femme parfait(e), mais quelqu’un qui accepte de se laisser transformer par son amour, jour après jour. Es-tu prêt(e) à le laisser t’aimer ? Voici une proposition de 3 petits pas pour avancer sur ce chemin :

– Faire mémoire d’un moment où Dieu (ou quelqu’un) a exercé envers moi un acte d’amour gratuit. Savourer la joie de me sentir aimé(e).

– Apprendre et adresser à Dieu cette parole dite pendant la messe par chacun : Dieu, je ne suis pas digne de te recevoir, mais dis seulement une parole et je serai guéri. 

– Si tu souhaites prendre au mot cette invitation, tu peux aller voir un prêtre pour lui demander le pardon de Dieu. Si tu ne sais pas comment faire, dis-le-lui simplement, il saura te guider.

Belle semaine, à goûter à cet amour de Dieu qui t’attend pour te serrer dans ses bras !

 

Témoignage – “Je commence à perdre tous mes moyens puisque je tombe dans l’addiction” 

Enfermé pendant 4 ans dans la pornographie, Etienne est désemparé. Il pense au suicide, il se déteste, il se renferme et il a honte de lui. Grâce à une conversation inattendue, il va entamer un chemin de reconstruction et faire ainsi l’expérience de la miséricorde de Dieu.

Article – « La confession : emprise ou liberté ? »

Tandis que les confessionnaux prennent la poussière dans les recoins des églises, beaucoup de chrétiens racontent que leur vie a basculé lors d’une confession. Alors, est-ce une pratique moyenâgeuse dont il faut revoir l’utilité ou le lieu même de la rencontre avec Dieu ?

 

« Le pardon est un luxe, il devrait être un mode de vie »
Gérard Depardieu

Retrouvez d'autres publications de cette édition

AU FIL DES JOURS...

Souffle

Vous pouvez y accéder en vous abonnant à l'email de prière ou en téléchargeant l'application "Prier Aujourd'hui"