PRIER AVEC...

Prier avec les Mamans pour mardi 29 novembre 2022

Semaine 1 : Confier son être limité Jour 2 – Quand j’ai le mal de mer

Jésus, en cette période de l’Avent, je t’attends avec impatience. J’ai tant besoin de toi ! Je t’attends aujourd’hui d’autant plus que je me sens peut-être fatiguée, lasse physiquement. Je ne sais plus trop où donner de la tête, j’ai le nez dans le guidon et le corps sous pression. J’ai peut-être un peu le mal de mer. Je sais que tu m’aimes, que tu viens prendre soin de moi maintenant. J’ai du mal à prier, la pensée floue, je me sens sans idée très profonde ou très construite.

Si cela n’est pas mon cas aujourd’hui, je te confie mes jours de mal de mer, mes jours de grande fatigue.

Aux disciples qui te demandent de leur apprendre à prier, tu as appris une prière simple. Tu leur as dit : « Quand vous priez, dites… », alors je te dis Jésus, tu n’attends de moi qu’une parole, pas une réflexion théologique poussée, pas une dissertation intérieure dont je serais incapable aujourd’hui, mais une prière simple, avec mon cœur.

Le cardinal vietnamien Van Thuan a été enfermé pendant 13 ans par les autorités communistes de son pays. Lorsqu’enfin il a pu sortir, il a décrit sa grande difficulté à y prier, malgré le temps qu’il avait, à cause de sa fatigue, de l’angoisse. Mais, a-t-il ajouté, « on peut apprendre beaucoup sur la prière, sur l’authentique esprit de prière, justement quand on souffre de ne plus pouvoir prier, à cause de la faiblesse physique, de l’impossibilité de se concentrer ». Il a ainsi survécu, jour après jour, en répétant en boucle des extraits de psaumes, de prières qu’il connaissait par cœur. Il appelait Dieu, très simplement.

Alors Jésus je te confie mon corps fatigué, ces temps de prière où j’ai l’impression de faire du sur-place et pendant lesquels je rêve peut-être de mon lit. Pour me décentrer, je répète une parole de la Bible, un psaume, une prière simple, quelque chose qui ne me demande pas de réflexion mais qui me rapproche de toi, mon Sauveur et mon Dieu.

Cela peut être « Voici la servante du Seigneur » ou encore « Viens Seigneur Jésus ». « Nous attendons notre vie du Seigneur, il est pour nous un appui, un bouclier ». « Nous attendons notre vie du Seigneur » 

Jésus, j’ai un peu le mal de mer, tu es mon appui, mon bouclier.
Amen.

 

Le petit pas du jour :

Aujourd’hui, je choisis une Parole de la Bible que je répète pour prendre courage et inviter Dieu au cœur de ma lassitude 

 

Un chant pour accompagner mon temps de prière :