PRIER AVEC...

Marcher avec les saints pour mardi 08 novembre 2022

Elisabeth de la Trinité

Élisabeth Catez naît le 18 juillet 1880. Elle est baptisée le 22 juillet, fête de saint Marie-Madeleine.

En 1881, la famille Catez déménage près de Dijon où le père militaire a sa garnison. Une deuxième fille, Marguerite surnommée Guitte, naît en 1883.

En 1887, son père meurt d’une crise cardiaque.

Elle fait sa première communion le 19 avril 1891. C’est un moment inoubliable pour Élisabeth : Dieu est venu reposer dans son cœur. Le même jour, elle reçoit une autre grâce. Elle découvre que son nom signifie « Maison de Dieu ». On voit apparaître petit à petit la vocation d’Élisabeth qui sera de proclamer la présence de Dieu Trinité dans le cœur de tous les baptisés.

À 14 ans, elle ressent un appel très fort à se donner à Jésus par le vœu de virginité. Peu de temps après, il lui semble entendre le mot « carmel » au plus profond d’elle-même. 

Le 2 août 1901, Élisabeth entre comme postulante au Carmel de Dijon. Elle prend le nom de sœur Élisabeth de la Trinité.

Le 21 novembre 1904, elle ressent le besoin de se livrer encore davantage à la sainte Trinité et elle écrit la prière qui deviendra célèbre sous le titre de Ô mon Dieu, Trinité que j’adore. Elle découvre aussi chez saint Paul son nom nouveau : Laudem gloriae, Louange de gloire. Le 9 novembre 1906, elle rejoint son Seigneur pour réaliser sa vocation d’éternité, être une louange de gloire pour la Trinité sainte.