PRIER AVEC...

Marcher avec les saints pour samedi 01 octobre 2022

Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus

Thérèse naît à Alençon le 2 janvier 1873. Elle perd sa maman Zélie à 4 ans et demi et elle déménage à Lisieux.

En 1882, à la suite de l’entrée de sa sœur Pauline au Carmel, Thérèse tombe malade. Elle est guérie miraculeusement le jour de la Pentecôte 1883 par un sourire de la statue de la Vierge.

Le 8 mai 1884, Thérèse fait sa première communion qu’elle appelle le premier baiser de Jésus à son âme.

En octobre 1886, une autre sœur, Marie, entre au Carmel. À Noël 1886, Thérèse vit une conversion et une guérison dont la première conséquence est la découverte de sa mission pour la conversion des pécheurs.

Thérèse entre au Carmel à 15 ans, le 9 avril 1888.

Le 23 juin 1888, Louis Martin fait une fugue. Il perd la tête. C’est une grande humiliation. Après la prise d’habit de Thérèse, il est interné dans un asile. 

Le 8 septembre 1890, Thérèse fait sa profession religieuse. Mr Martin décède 4 ans plus tard. Au Carmel, Thérèse découvre sa petite voie ; elle fait son offrande à l’amour miséricordieux et elle vit une charité surnaturelle. Par obéissance, elle écrit ses souvenirs dans des cahiers qui deviendront l’Histoire d’une âme et la feront connaître dans le monde entier.

Au cours de la semaine sainte 1896, apparaissent les premiers symptômes de la tuberculose et, en même temps, Thérèse entre dans la nuit de la foi. Elle meurt le 30 septembre 1897 à 24 ans : « Je ne meurs pas, j’entre dans la vie. » Depuis sa mort, elle tient sa promesse : « Je passerai mon ciel à faire du bien sur la terre ».