PRIER AVEC...

Temps fort – Avent 2022 pour jeudi 06 octobre 2022

Jour 6 – Donner, ou bien rendre ?

Jour 6 – Donner, ou bien rendre ?

La neuvaine en audio

Podcast du jour :

Chant du jour :

Play Video

——————

Le texte de la neuvaine

« Si une personne ne dispose pas de ce qui est nécessaire pour vivre dignement, c’est que quelqu’un d’autre l’en prive. Saint Jean Chrysostome le résume en disant que “ne pas faire participer les pauvres à ses propres biens, c’est les voler et leur enlever la vie. Ce ne sont pas nos biens que nous détenons, mais les leurs.” Ou en d’autres termes, comme l’a affirmé saint Grégoire le Grand : “Quand nous donnons aux pauvres les choses qui leur sont nécessaires, nous ne leur donnons pas tant ce qui est à nous, que nous leur rendons ce qui est à eux.” » (Pape François, Fratelli tutti, 119)

 

Prière

Seigneur Jésus,

Parfois, tes exigences me paraissent excessives et impraticables. Quand j’entends saint Jean Chrysostome ou Grégoire le Grand, mon cœur se crispe, je me sens vraiment incapable de les suivre sur ce chemin, même si je pressens bien qu’ils ont raison et que c’est là que tu m’attends.

Je te présente donc ma faiblesse et je te demande par l’intercession du futur saint Jean-Baptiste Scalabrini, de changer mon cœur, de me donner le courage de faire un premier pas : aujourd’hui, je choisis de faire … [dire une petite action de charité réalisable] pour manifester mon désir d’aimer et de servir les pauvres.

Donne-moi l’oubli de moi-même pour enfin commencer à aimer comme tu me le demandes.

Seigneur, prends pitié. Soutiens-moi. Sans toi, je ne peux rien faire.

Amen

 

Aimer c’est tout donner,
Aimer c’est tout donner,
Aimer c’est tout donner,
Et se donner soi-même !

1 – Quand je parlerais les langues des hommes et des anges
Si je n’ai pas l’amour, je suis comme l’airain qui sonne
Ou la cymbale qui retentit.

2 – Si je prophétisais et connaissais tous les mystères
Si j’avais la foi à transporter les montagnes
Sans l’amour je ne suis rien.

3 – Quand je distribuerais ce que je possède en aumônes
Et si je livrais mon corps à brûler dans les flammes
Cela ne me sert de rien.

D’après sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et 1 Co 13

Paroles et musique : Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, Frère Ephraïm, Communauté des Béatitudes