AU FIL DES JOURS...

Marcher avec les saints

Edition du

17/12/2023

Jean de Matha

Jean de Matha est né le 23 juin 1160 à Faucon-de-Barcelonnette en Provence. Sa maman l’initie à la compassion et au service des pauvres. Jean fait ses études à à Paris où il est remarqué par Maurice de Sully, évêque de Paris, qui l’encourage à embrasser la vocation sacerdotale. 

Lorsqu’il célèbre sa première messe le 28 janvier 1193, Jean de Matha a une vision. Il voit un ange habillé de blanc avec une croix rouge et bleue sur sa poitrine. Il est entouré de deux prisonniers, l’un blanc et l’autre maure. Profondément marqué par cette vision, Jean cherche un saint conseillé. Il va retrouver un ermite qui jouit d’une réputation de sainteté dans la forêt proche de Brumetz à 80 km au nord-est de Paris : Félix de Valois. Il vit trois années avec cet ermite. Jean et Félix ont une seconde vision : un cerf blanc avec la même croix rouge et bleue. Tous deux partent alors à Rome pour rencontrer le pape Innocent III. Ils comprennent que le Seigneur demande la fondation d’un ordre consacré au rachat des esclaves de toute race, victimes des razzias que les sarrasins opèrent sur les côtes de la Méditerranée. C’est le début de l’ordre de la Très Sainte Trinité pour la rédemption des captifs, ou Trinitaires qui est définitivement approuvé à Rome par le pape Innocent III en 1198. 

On estime qu’entre l’époque de leur fondation et 1789, les Trinitaires ont libéré plus de 600.000 personnes. 

 Jean de Matha, épuisé par les privations et les fatigues, meurt à Rome le 17 décembre 1213 à l’âge de 53 ans. 

Retrouvez d'autres publications de cette édition

AU FIL DES JOURS...

Marcher avec les saints

Vous pouvez y accéder en vous abonnant à l'email de prière ou en téléchargeant l'application "Prier Aujourd'hui"